Accueil
Historique Cette information concerne :

Le Club

Le Club 55

Le Fil d’Ariane

photo, sténopé & reliure

L’Autre "Lieu" & Club 55 présentent Photo, sténopé & reliure Expo au Fil d’Ariane

Vernissage de l’exposition.
Le mardi 24 janvier à partir de 14h30 à 18h00.

Au centre de documentation "Le fil D’Ariane" du 24 janvier au 28 février.
Rue de Veeweyde, 60
1070 Anderlecht,

Exposition aux heures d’ouverture de la bibliothèque

Photo, sténopé & reliure
THÈME : impression sombre / idée claire, quelle nuance de gris ?

À partir du thème "impression sombre / idée claire, quelle nuance de gris ?", L’Autre "lieu" a proposé une initiation à la photographie en utilisant les possibilités d’expression offertes par le moyen technique le plus simple : une boîte percée d’un petit trou dont le fond est recouvert d’un papier sensible, sans mécanisme ni lentille – le sténopé.
À partir de ces photos sténopés et du thème il a été proposé de construire une histoire, narration, correspondance… pour en faire un livre objet
C’est la production de cet atelier qui s’est déroulé au Club 55 en août 2016 qui vous est montré dans ce lieu.

QU’EST-CE DONC LE STÉNOPÉ ???

C’est tout simplement la base de la photographie. Une boîte (chambre noire) percée d’un minuscule trou (le sténopé) par lequel passera la lumière de l’extérieur. On place une surface sensible (papier photo sensible ou pellicule) au fond de cette boîte. L’image de l’extérieur vient se projeter sur cette surface, mais inversée !
Une belle alternative aux appareils photo coûteux et un joli doigt d’honneur aux images standardisées faites par des appareils eux-mêmes standardisés. De plus, faire du sténopé, c’est certainement un des moyens les plus simples de comprendre comment fonctionne la photographie.

QUELQUES ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION SUR LE THÈME ARTICULÉ À CE MÉDIUM.

À partir du sténopé on obtient une image N/B et souvent déformée par les défauts de la boite, la lumière et le temps de pose, mais aussi par le hasard et l’accident. C’est donc une image distordue du réel et donc subjective. La photographie a par nature besoin du réel. Contrairement à la peinture où on a l’abstraction qui peut ne partir de rien, en photographie en parlera plutôt d’image non figurative, car on part toujours d’une parcelle de réalité. On peut parler ici d’une ontologie de la photographie, d’un caractère propre et essentiel à la nature même du médium.
Ceci peut questionner notre propre vision, impression, idée… qui passe par les filtres de notre cerveau (notre état du moment, notre éducation, nos codes culturels, notre origine sociale...). C’est voir et donner à voir du "sensible"
Aussi, faire du sténopé, c’est intégrer dans notre cheminement le hasard, l’accident, les failles et les imperfections. Donc, être vu dans la création comme une force plutôt que comme une faiblesse.

L’EXPRESSION ARTISTIQUE EN ARTICULATION AVEC L’ÉDUCATION PERMANENTE

Notre souci est mobiliser l’axe "culture – expression – identité" (orientation démocratie culturelle) pour permettre une analyse de différents thèmes de société et de les questionner collectivement. C’est donc par l’expression artistique d’amener à faire penser culturellement le social, la santé …, la politique. Et non pas l’utiliser comme instrument thérapeutique ou d’aides sociales… mais d’ouvrir un espace de liberté, d’expérimentation, de critique et prise de parole… bref de susciter l’expression à la citoyenneté pour nos membres qui s’en sentent souvent exclu ou du moins pas écouté, entendu…

CONTACT GENERAL

© L'Equipe asbl | | Intranet